Quand certbot me lache

Avec mailu 1.4, on peut utiliser certbot pour générer automatiquement les certficats TLS pour securiser les connexions.

Pour mémoire voici la commande à utiliser pour renouveller les certificats:
certbot certonly -n --work-dir /tmp --logs-dir /tmp --config-dir /certs --standalone --agree-tos --preferred-challenges http --email xxxxx@vmaltair.ddns.net -d vmaltair.ddns.net --http-01-port 8081

Mais oukilé rpc.statd ?

En esssayant de créer des persitent volumes sous CoreOS/kubertenes, j’avais un message d’erreur impliquant rpc.statd…

Il suffit d’activer rpcbind:

$ sudo systemctl start rpcbind
$ sudo systemctl enable rpcbind

Pas assez de mémoire ?

Plex me faisait des ratés, et j’ai réalisé que la VM manquait de RAM. J’ai rajouté 1Gb de swap :
$ sudo mkdir -p /mnt/local
$ sudo dd if=/dev/zero of=/mnt/local/swap_file1G bs=1024 count=1048576
Puis on formatte le swap et on l’active :
$ sudo mkswap -f /mnt/local/swap_file1G
$ sudo swapon /mnt/local/swap_file1G
$ sudo chmod 0600 /mnt/local/swap_file1G
Puis on rajoute une ligne dans /etc/fstab :
/mnt/local/swap_file1G swap swap defaults 0 0

Cette dernière ligne permet d’activer le swap directement lors du boot.

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur mon blog WordPress. J’ai bien geeké pour l’installer en auto-hébérgement, maintenant il faut aller prendre le soleil !

Heureusement que je suis tombé sur ce billet, sinon je me serais noyé dans la configuration de nginx 🙂